Le ski alpin

ski alpinSe sentir flotter sur la neige, prendre de courbes plus ou moins accentuées, se laisser glisser jusqu'à  plus de 120kms/h, arriver a contrôler son rythme cardiaque, sentir ses cuisses brà»ler par l'intensité de l'effort telle est la réalité du ski alpin.

Le skieur de compétition se doit d'allier  puissance, vitesse et précision c'est ce qui le conduit à  la victoire d'une épreuve.

Le ski alpin de compétition se pratique sous plusieurs styles :

La descente c'est une épreuve de vitesse qui associe la vitesse à  la maitrise des courbes dans un parcours utilisant au maximum le profil du terrain avec un dénivelé important. C'est une épreuve dangereuse mais qui reste la reine du ski alpin.

Le super géant mélange de vitesse et de technique il est un compromis entre la descente et le géant. Cette discipline requiert un excellent touché de neige à  vitesse élevée pour négocier en finesse des courbes plus fermés.

Le géant cette épreuve demande une grande vélocité dans l'exécution des mouvements et une technique irréprochable afin de négocier des courbes de rayon moyen à  enchainement très mouvementés.

Le slalom c'est une épreuve très spectaculaire par la rapidité d'exécution et l'aspect violent rendu par contact avec les piquets, elle demande de la combativité, de la vivacité et de la technique.

Écrit par Super User